Isolation laine de verre, de roche ou ouate de cellulose à Chartres (Eure-et-Loir, 28)

Assurez vous que votre artisan est bien labellisé RGE pour bénéficier des crédits d'impôt et d'aides au financement de vos travaux

AVCM vous propose une technique d’isolation haute performance : la ouate de cellulose

Écologique et durable, la ouate de cellulose est fabriquée à base de papier recyclé et de sel de bore, un matériau d’origine naturelle. Sa fabrication ne nécessite pas de brûlage à haute température à la différence de la fabrication des fibres minérales. Elle possède des caractéristiques physiques lui conférant un pouvoir isolant présent pour un bon bout de temps dans la vie du bâtiment. Grâce à sa légèreté et à sa souplesse, la ouate peut se disperser dans les moindres recoins où il y a des risques de ponts thermiques et acoustiques.

C’est un isolant qui s’adapte efficacement à tous les besoins d’isolation : combles, sous-pentes, planchers, plafonds, parois, murs. Elle ne pique pas et ne gratte pas, et ne contient pas de microfibres cassantes, souvent très irritantes pour la peau et les voies respiratoires…

C’est un isolant qui peut être recyclé lors de rénovations ou de démolitions de bâtiments. Ainsi, pas d’émissions de composés organiques volatiles (COV) même sous l’action de la chaleur, pas d’adjuvants toxiques, pas d’amiante, pas de fibres de verre, pas de fibres de roche, pas d’aldéhydes. C’est un isolant qui peut être recyclé lors de rénovations ou de démolitions de bâtiments.

La ouate de cellulose apporte une étanchéité à l’air très performante. Elle améliore le déphasage thermique, c’est à dire le temps nécessaire à un échange de température entre l’intérieur et l’extérieur de la construction.

Elle freine et dissipe les ondes sonores et empêche ainsi les bruits de voisinage, bruits d’impact, bruits aériens, etc.

La ouate de cellulose laisse passer la vapeur sans altérer ses performances acoustique et thermique. Elle possède une excellente stabilité dimensionnelle. Les sels de bore la rendent imputrescible. Elle est donc respirante et saine pour la maison.

Grâce au sel de Bore, elle ne constitue pas un lieu propice au développement des micro-organismes. Elle a un effet répulsif contre les rongeurs et les termites, elle est antifongique (antichampignons).

La ouate de cellulose peut freiner le développement du feu. Elle ne propage pas la flamme et ne s’enflamme pas. Elle a des qualités ignifuges correspondant au classement M1.

Laine de verre

La laine de verre est l’isolant le plus répandu et celui avec lequel nous travaillons le plus souvent.
La pose de cet isolant constitue le meilleur rapport qualité/prix dans la rénovation des habitation déjà existantes, à savoir qu’elle permet une très bonne isolation contre le froid, et permet de réduire les déperditions de chaleur
en hiver. Son principal défaut réside dans un temps de déphasage très court, ce qui occasionne souvent de grosses chaleurs dans les combles en été.C’est un isolant qui résiste au feu et à l’humidité, mais dans lequel
les rongeurs peuvent se nicher. Par sa facilité de pose, la laine de verre est économiquement très interessante à installer chez soi, pour une isolation d’hiver très performante.

Les épaisseurs correspondantes aux normes actuelles sont les suivantes : 240mm sur les rampants et piédroits pour un R≥6m²k/w, 300mm sur les plafonds, R≥7,5m²k/w et 120mm R≥3,15m²k/w sur les murs verticaux.

Ces normes sont valables pour tout les types d’isolants.

6978e29121bdeb0cea8ee5de27fc2bb7((((((((((((((((((((